FANDOM


Poutine khouïlo ! (Путін хуйло, Путин хуйло ; en français, « Poutine est un connard ![1],[2] ») est un chant de stade du Metalist Kharkiv, devenu populaire après les évènements du début de 2014 en Ukraine.

Le terme khouïlo est une injure traduisible par « connard », « tête de nœud » ou encore « couille molle »[3]. Il dérivé du mot « хуй » (khouï), équivalent de « bite » qui prend une variété de sens insultants selon le contexte.

Origine et popularité Modifier

Création hooliganesque Modifier

Fichier:Maidan Kiev 2014.04.13 12-09.JPG

La mélodie provient de la chanson « Speedy Gonzales » (composée en 1961 par David Hess) dont l’air « la-la-la... » était chanté par une voix de femme. La chanson a été reprise entre autres en 1962 par Danyel Gérard en français sous le titre Petit Gonzales.

En Ukraine, la chanson remonte à un chant intitulé Sourkis khouïlo, se moquant du président de la Fédération de football d'Ukraine Hryhoriy Sourkis en 2010[4] des ultras du Metalist Kharkiv connus pour leur penchant néonazi et raciste comme il a été aperçu lors du championnat d'Europe de football 2012[5],[6].

Le 30 mars 2014, en marge d’une rencontre où le Metalist Kharkiv recevait le FC Chakhtar Donetsk, le club de football de Donetsk[7], les supporters du Metalist l'ont commencé à entonner alors qu'il allait perdre 2 à 4 face au club du bastion séparatiste[8].

Reprise politique Modifier

Des politiciens ont repris la chanson avec plus ou moins de succès. Parmi ses interprètes connus, "on compte Oleh Liachko", membre du Parlement ukrainien et Andriï Dechtchytsia, ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine par intérim.

Reprise musicale Modifier

Le 4 juin 2014, la chaîne ukrainienne Hromadske TV financée par l'International Renaissance Foundation du russophobe George Soros et par l'ambassade des États-Unis a chanté sa version du hit[9].

Le groupe Scriabine chante cette chanson lors d'un concert[10]. Des versions pop et d'accordéon sont apparues et de nombreux remixes réalisés.

Politique Modifier

Incident diplomatique de Andrii Deshchytsia Modifier

Fichier:Andrii Deshchytsia.jpg

Ce chant de stade ukrainien et sa reprise par des officiels ukrainiens ajoute aux tensions diplomatiques existantes entre Kiev et Moscou[12],[13].

Le samedi 14 juin 2014, une manifestation dégénère devant l'ambassade de Russie et les manifestants pro-européens s'attaque à l'édifice diplomatique russe en jetant un cocktail Molotov, des œufs et des pavés, ils parviennent à décrocher le drapeau russe et renversent des véhicules diplomatiques[14]. La chaîne de télévision ukrainienne Hromadske TV filme Andriï Dechtchytsia qui déclare : « Poutine est un connard ». Une phrase que la foule reprend en chœur.

Samedi soir, la Russie dénonce la passivité des forces de Police ukrainienne qui « n'ont rien fait pour protéger l'ambassade (...) ce qui constitue une violation grossière des engagements internationaux de l'Ukraine ».

Dès le lendemain, Sergei Lavrov, ministre russe des affaires étrangères note l'amateurisme de la diplomatie ukrainienne par ces mots : « Ce qui m'a particulièrement choqué, c'est que le ministre des Affaires par intérim Andrii Dechtchitsa (...) se soit joint aux soi- disant manifestants près de l'ambassade, (...) et se soit permis des déclarations qui ont dépassé les limites de la bienséance (...) Je ne sais pas comment il va pouvoir discuter et travailler avec nous »[15].

Konstantin Dolgov vice-ministre des affaires étrangères déclare que « Cela montre une fois de plus la culture politique, ou plutôt le manque de culture des gens qui sont au pouvoir à Kiev ».

Le président du parlement russe Alekseï Pouchkov qui a dit si le président ukrainien ne change pas le ministre un jour il va « boire trop et vomir à l’Assemblée Générale des Nations Unies »[16].

Le 15 juin 2014, Andriï Dechtchytsia se justifie à la radio Écho de Moscou, en disant qu'il a fait cela dans le but de calmer les gens qui étaient en train de jeter des pierres sur l’ambassade. La manifestation était causée par la mort des 49 Ukrainiens à bord d'un avion abattu par les séparatistes pro-russes dans l'est du pays[17].

L'ambassadeur des États-Unis en Ukraine n'a pas condamné le comportement de Andriï Dechtchytsia et l'a même soutenu[18],[19],[20].

Le 17 juin 2014, la poétesse et députée du bloc Petro Porochenko, Maria Matios apporte son soutien au ministre en s'accoutrant d'un tee-shirt avec les mots de la chanson dessous lors d'une réunion du parlement ukrainien[21].

Comme le rapporte Vissoli Zamok, un journaliste de Lviv, « la scène, filmée, a été aussitôt diffusée sur Internet, ce qui a déclenché un énorme scandale diplomatique »[22]. L'incident diplomatique fait le tour des réseaux sociaux et lui vaut d'être réprimandé par les Américains eux-mêmes qui lui rappelle de respecter la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, qui l'oblige à assurer la sécurité des ambassades.

Le 18 juin 2014, le président Porochenko limoge Andriï Dechtchytsia et nomme Pavlo Klimkine né à Koursk, en Russie, un diplomate plus consensuel, comme nouveau ministre des Affaires étrangères[23].

Précédent américain Modifier

Sergei Lavrov, lors de ce scandale a déclaré qu'il « comprend bien qu'il (Andriï Dechtchytsia) a auprès de qui apprendre. Parce que ceux qui soutiennent activement les autorités ukrainiennes à Washington ne se privent pas non plus de mots aussi forts, mais tout de même un diplomate comme Dechtchitsa doit choisir ses expressions »[24]. Le ministre Sergei Lavrov, fait référence, à Barack Obama qui lors du sommet du G20 de 2013 a traité le président russe de connard (« dick » en angais) pour parler de sa politique non favorable à la communauté gay notamment[25].

Parade législative russe Modifier

Dès le lundi 5 mai 2014, Vladimir Poutine promulgue une loi bannissant les insultes dans les arts et les médias, comme les chansons, les films, les programmes télévisés, les médias et les spectacles en public. Les contrevenants encourent une amende de 50€[26],[27].

Voir aussi Modifier

Notes et références Modifier

  1. Selon la traduction d'un article du Monde
  2. Хуйло dans le dictionnaire de russe argotique et familier russki-mat.net
  3. Ukraine. Un nom d'oiseau qui coûte cher Courrier International du 19 juin 2014
  4. (МХ-КК) Красные карточки Суркису, sur youtube.com (consulté le 17 juin 2014)
  5. Nazi mob lies in wait for England fans: Riot police march into battle against thugs on Euro 2012 terraces - but turn a blind eye to racist chants and violence Daily Mail du 27 mai 2012
  6. The euro football nazis Express du 29 mai 2012
  7. Это Харьков,детка! "Пу#ин х#йло!" ФК Металлист+Шахтер , sur youtube.com (consulté le 17 juin 2014)
  8. Résultats et classement du FC Chakhtar Donestk
  9. Путін-ху#ло Lemonchiki заспівали в студії Громадського Putin-huilo singing in the studio of the TV
  10. Путин-Хуйло в исполнении Скрябина
  11. Ukraine. Un nom d'oiseau qui coûte cher Courrier International du 19 juin 2014
  12. Erreur de script Ukraine minister's abusive remarks about Putin spark diplomatic row, sur The Guardian (consulté le 16 juin 2014).
  13. Le chef de la diplomatie ukrainienne insulte Poutine Le Monde du 15 juin 2014
  14. "Poutine est un connard": la Russie scandalisée après les propos d'un ministre ukrainien Huffington Post du 15 juin 2014
  15. "Poutine est un connard": la Russie scandalisée après les propos d'un ministre ukrainien Huffington Post du 15 juin 2014
  16. Язык дипломатии. Реакция мира на оскорбление Дещицей Путина
  17. Le chef de la diplomatie ukrainienne insulte Poutine Le Monde du 15 juin 2014
  18. Американский посол: Дещица разрядил ситуацию своими словами
  19. Американский посол одобрил выходку Дещицы
  20. Американский дипломат Джеффри Пайетт считает скандальное поведение украинского министра адекватным ситуации
  21. Деякі депутати підтримали скандальний вчинок Дещиці
  22. Ukraine. Un nom d'oiseau qui coûte cher Courrier International du 19 juin 2014
  23. Erreur de script RIA Novosti, Article du 18 juin 2014
  24. "Poutine est un connard": la Russie scandalisée après les propos d'un ministre ukrainien Huffington Post du 15 juin 2014
  25. G20 Ends Abruptly as Obama Calls Putin a Jackass NewYorker du 6 septembre 2013
  26. Poutine interdit les gros mots dans les médias et les arts Slate du 6 mai 2014
  27. Russian law bans swearing in arts and media BBC du 5 mai 2014

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard