FANDOM


Erreur dans {{ébauche}} : le thème « presse » n’est pas défini.
Erreur dans {{ébauche}} : le thème « entreprise française » n’est pas défini.
[[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres presse]][[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres entreprise française]]

Modèle:Infobox Presse La République du Centre, appelé plus communément La Rep', est un quotidien régional français, basé à Orléans. Publié en format tabloïd, le journal est présent dans les départements du Loiret et de Eure-et-Loir (région Centre).

Le groupe publie deux hebdomadaires d'informations locales : l'Éclaireur du Gâtinais (Montargis) et le Courrier du Loiret (Pithiviers).

HistoriqueModifier

Fichier:Orléans La République du Centre.jpg

Fondé par Roger Secrétain avec l'aide de René Berthelot ainsi qu' avec la participation du personnel sous forme de coopérative ouvrière, le premier numéro est daté du 27. La République du Centre succède au quotidien Le Républicain orléanais fondé en 1884 (dont Roger Secrétain avait été rédacteur en chef de 1938 à 1942, avant d'entrer dans la Résistance), devenu Le Républicain du Centre sous l'Occupation, et supprimé à la Libération comme tous les journaux ayant paru sous le régime de Vichy. Ses locaux de la rue Royale ayant été détruits par les bombardements aériens de juin 1940, le quotidien orléanais doit chercher d'autres bâtiments et s'installe bientôt rue du Bourdon-Blanc, où l'imprimerie demeurera jusqu'en 1969, date de son installation à Saran, dans la banlieue orléanaise.

Principaux dirigeants : Roger Secrétain (PDG) - Pierre Carré (jusqu'en 1982), Marc Carré (PDG) - Michel Secrétain (jusqu'en 1994), Jacques Camus (1994 - 2010), Jean-Pierre Caillard (depuis 2010).

TechnologieModifier

Les dirigeants de La République du Centre ont toujours eu le souci de faire bénéficier le journal des derniers progrès techniques. Le quotidien reçoit son premier ordinateur en 1965. Après son installation à Saran, en 1969, son matériel d'impression (offset) est un des plus modernes d'Europe. En 1973, un des premiers dans la presse régionale, il adopte la couleur. La République du Centre passe en format tabloïd en janvier 2003.

Ligne éditorialeModifier

Depuis 1994, Jacques Camus est le PDG et l’éditorialiste de La République du Centre. Il a succédé à Marc Carré qui avait pris la succession de Roger Secrétain. Il est remplacé en 2010 par Jean-Pierre Caillard, actuel PDG du groupe Centre-France.

ActionnariatModifier

Ce quotidien est une société anonyme à participation ouvrière (SAPO), dont le capital est détenu pour un tiers par les salariés à travers une coopérative de main d'oeuvre qui désigne 3 de ses membres au conseil d'administration et des actionnaires de capital qui désignent 9 administrateurs. Les trois principaux actionnaires de capital (90 % des actions de capital) sont regroupés depuis 1994 dans un holding, la Société de participation de La République du Centre (SOPAREP) détenu :

  • à 36 % par la Société de participation des amis de La République du Centre que préside Jacques Camus;
  • à 36 % par le groupe Centre-France (qui édite notamment La Montagne) ;
  • à 27 % par le groupe Nouvelle République du Centre-Ouest (NRCO).

Depuis le retrait d'Amaury en 2005, le groupe Centre France est devenu l'actionnaire majoritaire. Le groupe La République du Centre compte : - 2 filiales :

  • La Société montargoise d'édition qui édite L'Eclaireur du Gâtinais et un hebdomadaire d'annonces gratuites (Publi 7) ;
  • Le Courrier du Loiret (Pithiviers);

- des participations dans :

  • Publi 45 (hebdomadaire orléanais d'annonces gratuites) ;
  • Rotocentre (imprimerie de labeur)

RédactionModifier

Le journal compte 8 rédactions locales :

DiffusionModifier

En 2009, le titre tire à environ 52 000 exemplaires au travers de 3 éditions locales :

  • Loiret : Édition Orléans]] , Édition Pithiviers-Montargis-Gien
  • Eure-et-Loir : Édition Eure-et-Loir

Comme la plupart des titres de presse français, le journal La République du Centre touche de fortes subventions de l’État. Ainsi, il a perçu 3,7 millions d’euros d’aide du fonds d'aide à la modernisation de la presse de 2003 à 2010[1].

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Erreur de script

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard