FANDOM


Jeanette Pienkny, dite « Janette Habel », née en 1938, est une militante politique, une enseignante et une politologue française.

Elle a été membre du bureau national de l'Union des étudiants communistes de 1958 à 1960. En 1966, elle a participé à la création de la Jeunesse communiste révolutionnaire en 1966. Elle a fait partie du bureau politique de la Ligue communiste révolutionnaire sous le pseudonyme de « Janette Habel »[1]. Dans l'émission de France-culture du 6 mars 2013, Culture Matin de M. Voinchet, elle déclare que son pseudonyme était « Clélia ».

C'est sous le nom de « Janette Habel » qu'elle poursuit sa carrière politique et sa carrière universitaire, notamment à l'Institut des hautes études d'Amérique latine où elle est maître de conférences en 2009. Plus de quarante ans après son premier séjour avec l'UEC, Cuba continue d'être l'un de ses principaux sujets d'intérêt[2],[3],[4].

RéférencesModifier

  1. Hervé Hamon, Patrick Rotman, Génération, Tome I, Fayard, 1987, p. 606
  2. Janette Habel, Jon Barnes, Ruptures à Cuba, d. La Brèche, 1990 traduit en anglais, Publié par Verso, 1991 (ISBN 0860913082 et 9780860913085)
  3. Jannette Habel, « Cuba en quête d’un modèle socialiste renouvelé », Le Monde diplomatique, janvier 2009
  4. Jeannette Habel, « Le castrisme après Fidel Castro », Alternatives international, 16 février 2007
Erreur de script

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard