FANDOM


David Colon, né le 7 avril 1973 à Grenoble est un historien et universitaire français, actuellement directeur du campus de Sciences Po Paris.

Études Modifier

Diplômé de l'IEP de Paris, mention « Lauréat » (Section CRH, Filière recherche et enseignement) en 1995, David Colon poursuit ses études et obtient un DEA d’histoire contemporaine[1] (IEP de Paris), mention « Très Bien » en 1996. En 1999, il obtient l'agrégation d'histoire après deux échecs. En 2002, il obtient, dans le cadre de sa thèse sur les mouvements étudiants catholiques[2],[3], une bourse de l'École française de Rome[4].

Enseignements Modifier

Après avoir enseigné à l'Université de Nanterre, David Colon enseigne l'histoire à Sciences Po depuis 2001 en première année[5], deuxième année[6], ainsi qu'en prép'ENA[7].

Carrière dans l'administration de Sciences-Po Modifier

Il a été chargé de multiples responsabilités au sein de l'administration de Sciences Po depuis 2003, dont entre autres : la deuxième année, le programme d’échange, la troisième année à l’étranger, les enseignements de « tronc commun » de master, le grand oral, les projets collectifs, le suivi des allocataires-moniteurs, la réforme des admissions en deuxième année[8]. Il gère à l'heure actuelle la préparation à l'agrégation d'histoire qu'il a créé en 2005[9], ainsi que depuis 2011 la direction du Campus parisien de Sciences Po[10].

Le 18 janvier 2013, il a annoncé être candidat au poste de directeur et administrateur de Sciences Po, en remplacement de Richard Descoings décédé à New York le 3 avril 2012[11],[12].

Thèmes de recherche Modifier

David Colon est spécialiste de l’histoire de l’institution universitaire et des mouvements étudiants à l’époque contemporaine, en particulier de la Conférence Olivaint dont il fut le directeur en 1995-1996. Il a également travaillé sur les partis politiques dans le cadre d'un séminaire du Centre d'histoire de Sciences Po[13]. Il est par ailleurs chercheur permanent au Centre d'histoire de Sciences Po[14]. Il a également écrit plusieurs manuels scolaires.

Publications Modifier

Collections de manuels scolaires Modifier

  • Histoire Terminales L, ES - Regards historiques sur le monde actuel, 2012.
  • Histoire Premières L, ES, S, 2011.
  • Histoire Seconde - Les Européens dans l'histoire du monde, 2010.

Ouvrages Modifier

  • Les partis politiques. Nouveaux regards. Une contribution au renouvellement de l'histoire politique, en collaboration avec François Audigier et Frédéric Fogacci, Peter Lang, 2012.
  • L'Histoire du XIXe siècle en fiches, Paris, Ellipses, coll. « Optimum », 2e édition, 2010[2006].
  • Passer l'agrégation d'histoire, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Les manuels de Sciences Po », 2007. Préface de Laurent Wirth.
  • S'entraîner à l'épreuve sur dossier du CAPES d'histoire-géographie, Paris, Séli Arslan, 2006, 256 p. (En collaboration. Articles « Histoire et mémoire, pp. 9-18 et « L’histoire des femmes »).
  • Répertoire numérique détaillé de la sous-série 81J, Fonds Jacques Simonnet, Grenoble, Centre Jean-Berthouin, 1995.

Contributions à des ouvrages collectifs Modifier

  • Pax Romana, 1921-1947, dans Robi Morder, Caroline Rolland-Diamond, dir., Étudiant(e)s du monde en mouvement. Migrations, cosmopolitisme et internationales étudiantes, Paris, Syllepse, 2012.
  • La Conférence Olivaint et le Parlement, de 1875 à nos jours, Assemblées et parlements dans le monde, du Moyen-Âge à nos jours, Modèle:57e Conférence de la Commission internationale des Assemblées d'État, Paris, Assemblée nationale/Comité d’histoire parlementaire et politique, volume 2, 2010.
  • Face aux Églises : un siècle d'organisations d'étudiants chrétiens, dans Jean-Philippe Legois, Alain Monchablon et Robi Morder, coord., Cent ans de mouvements étudiants, Paris, Syllepse, 2007.
  • Le mythe de la Congrégation : les jésuites et les élites des grandes écoles au XIXe siècle, dans Jean-Pierre Chaline, dir., Élites et sociabilités dans la France contemporaine, Paris, Perrin, 2003.
  • Foyers et conférences des étudiants catholiques français(en collaboration avec Laurent Bigorgne), dans La formazione della classe politica in Europa (1945-1956), a cura di Giovanni Orsina, Gaetano Quagliarello, Rome, Piero Lacaita, 2000.

Tribune Modifier

Notes et références Modifier

  1. Serge Berstein, Pierre Milza, Axes et méthodes de l'histoire politique Politique d'aujourd'hui, p. 398, ed. Presses universitaires de France, 1998, ISBN 2130492495
  2. Génération gaulliste: L'union des jeunes pour le progrès, une école de formation politique, 1965-1975, p. 14, éd. Presses universitaires de Nancy, 2005, ISBN 2864808277
  3. Jean-Philippe Legois, Alain Monchablon, Robi Morder, Cent ans de mouvements étudiants, p.443, éd. Syllepse, 2007, ISBN 2849501352
  4. http://david-colon.fr/presentation/mon-parcours
  5. http://formation.sciences-po.fr/enseignement/2012/AHIS/1105
  6. http://formation.sciences-po.fr/enseignement/2012/AHIS/1420
  7. http://prepaconcours.sciences-po.fr/francais/node/5
  8. http://college.sciences-po.fr/siteparis/node/73
  9. http://formation.sciences-po.fr/agregation-histoire
  10. http://college.sciences-po.fr/siteparis/node/73
  11. http://www.lapeniche.net/actualite/index.php/post/2013/01/18/Exclusif-%3A-David-Colon-candidat-%C3%A0-la-direction-de-Sciences-Po
  12. http://david-colon.fr/
  13. Les partis politiques. Nouveaux regards. Une contribution au renouvellement l’histoire politique, en collaboration avec François Audigier et Frédéric Fogacci, Peter Lang, 2012
  14. http://chsp.sciences-po.fr/chercheur-permanent/colon

Liens externes Modifier

Erreur de script

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard