FANDOM


Le canton de Montargis est une division administrative française du département du Loiret en région Centre-Val de Loire.

Les redécoupages des arrondissements intervenus en 1926 et 1942 n'ont pas affecté l'ancien canton de Montargis. Lors du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 1 à 9.

Composition Modifier

Fichier:DEP45 Montargis.svg

L'ancien canton de Montargis groupait les communes de :

Modèle:Colonnes

Le canton de Montargis a également été composé de la seule commune de Montargis.

Composition à partir de 2015 Modifier

Un nouveau découpage territorial entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du Modèle:Date France[1], en application des lois du 17 (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexes différents, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[3]. Dans le Loiret, le nombre de cantons passe ainsi de 41 à 21. Le nombre de communes du canton de Montargis passe de 1 à 9.

Modèle:Tableau canton de France

Représentation Modifier

Représentation avant 2015 Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
10 novembre 1833 1845 Alexandre Périer[4]   Manufacturier

Maire de Montargis (1819-1821)
Député du Loiret (1817-1824 puis 1827-1830)
Président du conseil général du Loiret (1833-1839 puis 1841-1844)

16 novembre 1845 1848 Charles-Marie-Joseph-Marius de Salles[5]
(baron de, puis comte de)
  Colonel puis général
Député du Loiret (1846-1848)
27 août 1848 1852 Étienne Souesme   Magistrat
Propriétaire à Villemandeur
1er août 1852 1859 Charles-Marie-Joseph-Marius de Salles[5]
(baron de, puis comte de)
  Colonel puis général
Sénateur du Loiret (1856-1858)
Président du conseil général du Loiret (1858)
9 janvier 1859 1864 Fernand de Salles   Officier (capitaine d'état-major)
18 juin 1864 1871 Ernest-Henri de Grouchy
(vicomte de)
  Ancien préfet du Gers et d'Eure-et-Loir
député du Loiret (1857-1869)
16 octobre 1871 1900 Adolphe Cochery Républicain Avocat
Député du Loiret de 1869 à 1888
Sénateur du Loiret (1888-1900)
Ministre des Postes et Télégraphes (février 1879-avril 1885)
25 novembre 1900 1904 Paul Bailly Républicain Notaire
31 juillet 1904 1911 Rodolphe Sédillot Républicain Pharmacien
Maire de Montargis
26 novembre 1911 1929 Paul Baudin   Pharmacien
Maire de Montargis
1929 1934 Célestin Fouquin   Négociant en vins
Maire de Montargis
1934 1940 René Mazoyer PCF Tourneur sur métaux
(mandat interrompu en 1940)
    Seconde Guerre mondiale    
1945 1949 Maurice Meunier UDSR puis
SFIO
Instituteur
Maire de Montargis (1944-1947)
1949 1954 Jean Viscardi RPF puis
DVD
Maire de Montargis (1947-1954)
1954 1967 Robert Szigeti Radical Député du Loiret (1958-1962)
Maire de Montargis (1954-1971)
1967 1973 Max Nublat PCF Maire de Châlette-sur-Loing (1971-1977)
1973 1979 Gérard Bouche DVD Maire de Montargis (1971-1977)
1979 1985 M. Raynaud RPR  
1985 1998 Michel Brisson RPR Maire de Montargis (1983-1989)
1998 2004 Max Nublat PCF Maire de Châlette-sur-Loing (1971-1977)
Maire de Montargis (1977-1983 et 1989-1997)
2004 2015 Viviane Jehannet UMP Adjointe au maire de Montargis
Vice-présidente du conseil général

Modèle:ÉluDonnées

Résultats électoraux détaillés Modifier

  • Élections cantonales de 2004 : Viviane Jehannet (UMP) est élue au 2e tour avec 72,53 % des suffrages exprimés, devant Bernard Chauvet (FN) (27,47 %). Le taux de participation est de 57,14 % (4 791 votants sur 8 384 inscrits)[6].
  • Élections cantonales de 2011 dans le Loiret : Viviane Jehannet (UMP) est élue au 2e tour avec 65,99 % des suffrages exprimés, devant David Bailleul (FN) (34,01 %). Le taux de participation est de 35,42 % (3 176 votants sur 8 967 inscrits)[7].

Représentation à partir de 2015 Modifier

Modèle:ÉluDébut2 Modèle:Élu2 |}</div>

Démographie Modifier

Évolution démographique Modifier

En Modèle:Dernière population de canton de France, le canton comptait Modèle:Dernière population de canton de France habitants.

Modèle:Tableau population de canton de France Modèle:Graphique population de canton de France

Âge de la population Modifier

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, du canton de Montargis en 2009[8] ainsi que, comparativement, celle du département du Loiret la même année[9] sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population du canton comporte 46 % d'hommes et 54 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge légèrement plus âgée que celle de la France métropolitaine[Note 1]. Il existe en effet 95 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse du canton est également inférieur à celui du département (1,1) et à celui de la région (0,95)[10].

Modèle:Pyramide des âges 2 Modèle:Pyramide des âges 2

En Modèle:Dernière population de canton de France, la population municipale du nouveau canton était de Modèle:Dernière population de canton de France habitants[11].

Statistiques Modifier

Division du sol, exprimée en hectares (Année 1897)
[concerne l'ancien canton de Montargis]
Labours Prés Vignes Bois Divers Total
ha % ha % ha % ha % ha % ha
Amilly 2226 58,43 276 7,24 60 1,57 1107 29,06 141 3,67 3810
Cepoy 499 61,53 125 15,41 40 4,93 118 14,55 29 3,58 811
Châlette 451 35,46 206 16,19 13 1,02 540 42,45 62 4,87 1272
Chevillon 517 27,59 465 24,81 28 1,49 296 15,80 568 30,31 1874
Conflans 540 62,21 100 11,52 5 0,58 118 13,59 105 12,10 868
Corquilleroy 1135 81,71 10 0,72 25 1,80 156 11,23 63 4,54 1389
Lombreuil 500 66,14 6 0,79 7 0,93 100 13,23 143 18,92 756
Montargis 161 48,49 50 15,06 10 3,01 18 5,42 93 28,01 332
Mormant 939 82,44 43 3,78 6 0,53 17 1,49 134 11,76 1139
Pannes 1575 81,40 66 3,41 5 0,26 189 9,77 100 5,17 1935
Paucourt 200 9,78 - -   1782 87,10 64 3,13 2046
Saint-Maurice-sur-Fessard 1050 70,23 70 4,68 15 1,00 180 12,04 180 12,04 1495
Villemandeur 930 81,87 40 3,52 20 1,76 80 7,04 66 5,81 1136
Villevoques 464 94,69 -   3 0,61 15 3,06 8 1,63 490
Vimory 2093 79,49 200 7,60 35 1,33 160 6,08 445 16,90 2633
Source : Atlas cantonal du Loiret, 1897 : Canton de Montargis


Bibliographie Modifier

  • Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, {{{prénom1}}} {{{nom1}}}, Louis Marie Prudhomme, 1798, ISBN
  • Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, {{{prénom1}}} {{{nom1}}}, Librairie Droz SA, septembre 1995, ISBN2600000658
  • Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, {{{prénom1}}} {{{nom1}}}, Ined, 2003, ISBN9 782733 210284.

Notes et références Modifier

Notes Modifier

  1. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'annLes résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

Références Modifier

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées D.C3.A9cret2014.
  2. LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral, mai 2013, JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242. Consulté le 24 février 2014
  3. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  4. Dictionnaire des parlementaires français comprenant tous les membres des assemblées françaises et tous les ministres français, Adolphe Robert, Bourloton, 1889, ISBN{{{isbn}}}
  5. 5,0 et 5,1 Dictionnaire des parlementaires français comprenant tous les membres des assemblées françaises et tous les ministres français, Adolphe Robert, Bourloton, 1889, ISBN{{{isbn}}}
  6. Résultats de l’élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 8 mai 2013.
  7. Résultats de l’élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 8 mai 2013.
  8. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées canton2009.
  9. Recensement de la population du département du Loiret en 2009 sur www.recensement-2009.insee.fr, INSEE. Consulté le 5 décembre 2012
  10. Bases de données du recensement 2009 - départements et régions (à télécharger, 265 ko) sur le site de l'Insee. Consulté le 5 décembre 2012.
  11. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee


Erreur de script

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard