FANDOM


Modèle:Scrutin à venir Modèle:Infobox Élection présidentielle La dixième élection présidentielle de la Ve République, neuvième élection au suffrage universel direct, doit permettre d'élire le président de la République française pour un mandat de cinq ans. Elle se tiendra les 22 avril et 6[1], sauf en cas d'empêchement d'un candidat ou du Président, ou bien de vacance du pouvoir, ce qui conduirait à retarder ou bien avancer l'échéance électorale[2].

Modalités Modifier

L'élection présidentielle selon la Constitution Modifier

Le président de la République française est élu pour un mandat de cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à deux tours[3],[4]. Conformément à la révision du 23 juillet 2008 qui limite l'exercice de la Présidence à deux mandats consécutifs, Nicolas Sarkozy, président de la République française depuis 2007, est éligible pour concourir à un second mandat de cinq ans.

Seuls peuvent se présenter les citoyens français âgés d'au moins 18 ans (23 ans avant 2011). Les candidats doivent valider leur demande de candidature en fournissant 500 « parrainages » d'élus de la République selon un processus fixé par la loi[5].

Le Conseil constitutionnel est, selon l'article 58 de la Constitution, en charge de la régularité de l'élection, de l'examen des réclamations et de la proclamation des résultats.

Déroulement Modifier

Dépôt des signatures Modifier

Les candidats déclarés à l'élection présidentielle ont jusqu'au vendredi 16 pour déposer leurs 500 parrainages auprès du Conseil constitutionnel[6]. En effet, selon la loi du 6 novembre 1962[7], « les présentations doivent parvenir au Conseil constitutionnel au plus tard le sixième vendredi précédant le premier tour de scrutin à dix-huit heures. »

Les 42 000 élus habilités à parrainer un candidat reçoivent directement un formulaire de présentation qu'ils peuvent renvoyer au Conseil constitutionnel, sans le communiquer au candidat choisi[8]. Généralement, les candidats collectent les formulaires auprès des élus et les envoient eux-mêmes au Conseil constitutionnel[8].

Après vérification de la conformité de ces parrainages par le Conseil, la liste des candidats officiels à l'élection présidentielle sera publiée au Journal officiel le mardi 20, dans un ordre tiré au sort qui devra être respecté tout au long de la campagne officielle.

Le mercredi 7, Nathalie Arthaud annonce avoir déposé 521 parrainages d'élus au Conseil constitutionnel[9]. Le jeudi 8, Jacques Cheminade annonce à son tour le dépôt de 538 parrainages[10].

Campagne officielle Modifier

La campagne officielle pour le premier tour de l'élection présidentielle débutera le lundi 9 pour une durée de deux semaines qui se conclura le vendredi 20 à minuit. Durant cette période, les candidats auront un temps de parole strictement égal dans l'ensemble des médias télévisés et radio et des spots de campagne seront diffusés.

Premier tour Modifier

Le premier tour se déroulera le dimanche 22 avril 2012.

Second tour Modifier

Le second tour se déroulera le dimanche 6 mai 2012 et verra s'affronter les deux premiers candidats qui auront obtenu le plus de votes lors du premier tour. Traditionnellement (depuis 1974 et à l'exception notable de l'élection de 2002), un débat télévisé entre les deux finalistes a lieu quelques jours avant ce second tour.

Candidats déclarés Modifier

Principaux candidats déclarés
(pris en compte par les sondages)
Principale formation politique les soutenant Rappel de la Présidentielle de 2007
(avec résultats du 1er tour)
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Nathalie Arthaud Lutte ouvrière Candidate de LO : Arlette Laguiller, 1,33 %
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Philippe Poutou Nouveau Parti anticapitaliste Candidat de la LCR : Olivier Besancenot, 4,08 %
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Jean-Luc Mélenchon Front de gauche[N 1],[N 2] PG : membre du PS ; Gauche Unitaire & Convergences et alternative : membres de la LCR ; FASE : a soutenu la candidature de José Bové : 1,32%
Candidate du PCF : Marie-George Buffet, 1,93 %
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Eva Joly Europe Écologie Les Verts[N 3] Candidate des Verts : Dominique Voynet, 1,57 %
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| François Hollande Parti socialiste[N 4] Candidate du PS : Ségolène Royal, 25,87 %
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| François Bayrou Mouvement démocrate[N 5] Déjà candidat pour l'UDF, 18,57 %
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Corinne Lepage Cap21 A soutenu François Bayrou
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Dominique de Villepin République solidaire A soutenu Nicolas Sarkozy
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Nicolas Sarkozy
Union pour un mouvement populaire[N 6],[N 7] Déjà candidat pour l'UMP, 31,18 % puis élu au 2e tour
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Nicolas Dupont-Aignan Debout la République Candidat n'ayant pas obtenu suffisamment de parrainages
A soutenu Nicolas Sarkozy au 2e tour
[11]
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Jacques Cheminade Solidarité & Progrès Candidat n'ayant pas obtenu suffisamment de parrainages
A soutenu Ségolène Royal
Modèle:Infobox Parti politique français/couleurs| Marine Le Pen Front national[N 8] Candidat du FN : Jean-Marie Le Pen, 10,44 %
Autres candidats déclarés

François Asselineau[12] • François Amanrich[13]  • Robert Baud • Calixthe Beyala[14] • Gérard Borgia • Jacques Borie • Gilles Bourdouleix • Patrick Bourson • Renaud Camus • Kenza Drider • Hélène Féo[15] • Gérard Gautier • Patrick Giovannoni • Brigitte Goldberg • Jean-Marc Governatori • Stéphane Guyot • Victor Izrael • Isabelle Laeng (alias Cindy Lee) • Carl Lang • Laurent Lenne • Patrick Lozès • Nicolas Miguet • Francis Rongier • Maxime Verner • Patrick de Villenoisy • Clément Wittmann

Candidatures retirées ou n'ayant pas abouti Modifier

Cette section présente les principales candidatures n'ayant pas abouti, c'est-à-dire celles des personnalités les plus médiatisées, et notamment celles ayant été prises en considération par les sondages. Pour une liste plus complète des candidatures non abouties, voir l'article détaillé.

Galerie Modifier

Liste indicative provisoire par ordre alphabétique mise à jour au fur et à mesure des déclarations fermes de candidature. La liste définitive sera dévoilée par le Conseil constitutionnel.

16px Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sondages Modifier

Notes et références Modifier

Notes Modifier

  1. Composé des partis suivants : Parti communiste français, Parti de gauche, Gauche unitaire, République et socialisme, Convergences et alternative, Parti communiste des ouvriers de France, Fédération pour une alternative sociale et écologique
  2. Egalement soutenu par : Les Alternatifs, Organisation de Femmes Egalité, Mouvement politique d'éducation populaire, Rassemblement des cercles communistes, Alternative démocratie socialisme
  3. Également soutenu par : Mouvement écologiste indépendant, Fédération régions et peuples solidaires
  4. Également soutenu par : Parti radical de gauche, Génération écologie, Mouvement unitaire progressiste
  5. Également soutenu par : Alliance centriste, Parti libéral démocrate
  6. Selon les statuts de l'UMP, Nicolas Sarkozy doit passer par un Congrès et Pour être le candidat de l'UMP, Sarkozy doit passer par un congrès
  7. Également soutenu par : Chasse, pêche, nature et traditions, Nouveau Centre, Parti chrétien-démocrate, La Gauche moderne, Les Progressistes, Le Chêne, Convention démocrate
  8. Également soutenu par : le Rassemblement pour l'indépendance de la France

Références Modifier

  1. Les dates de la présidentielle 2012 fixées dans Le Figaro du 11 mai 2011.
  2. L'article 7 de la constitution précise ces cas d'élection prématurée ou retardée :
    • une vacance du pouvoir déclarée définitive (alinéa 5) provoque une élection ;
    • le décès ou l'empêchement d'un candidat déclaré, dans la dernière semaine de dépôt des candidatures (alinéa 6) peut motiver un report de l'élection par le Conseil constitutionnel ;
    • le décès ou l'empêchement d'un candidat, avant le premier tour (alinéa 7) fait reporter l'élection ;
    • le décès ou l'empêchement d'un candidat en ballotage au second tour, ou celui d'un candidat qui aurait pu être au second tour mais s'est désisté (alinéa 8) entraîne le redémarrage de toutes les opérations électorales.
  3. L'article 6 de la constitution dispose à l'alinéa premier que « le Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. »
  4. L'article 7 de la constitution dispose à l'alinéa premier que « le président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés. Si celle-ci n'est pas obtenue au premier tour de scrutin, il est procédé, le quatorzième jour suivant, à un second tour. »
  5. Exposition des règles sur le site Politique.net
  6. « Parrainages - Élection présidentielle 2012 », présentation de l'élection présidentielle de 2012 sur le site du Conseil constitutionnel.
  7. Loi du 6 novembre 1962, voir l'article 3
  8. 8,0 et 8,1 Parrainages - Élection présidentielle 2012, sur le site du Conseil constitutionnel.
  9. « Nathalie Arthaud, candidate de LO, première à rendre publiques ses 500 signatures », AFP, 7 mars 2012
  10. « Cheminade a déposé ses 500 signatures », TF1 News, 8 mars 2012
  11. Dupont-Aignan votera Sarkozy
  12. Intervention de François Asselineau sur Sud Radio - Robert Ménard invite François Asselineau candidat à la présidentielle.
  13. « 2012. Ces rivaux d'Hollande et Sarkozy que vous ne connaissez (peut-être) pas », Le Nouvel Observateur, 3 mars 2012
  14. Calixthe Beyala candidate à l'Elysée, LeParisien.fr
  15. Hélène Féo 2012
  16. Pascal Riché, « Borloo n'est pas candidat pour « ne pas ajouter de la confusion » » sur Rue89. Mis en ligne le 2 octobre 2011, consulté le 16 février 2012
  17. « Boutin, "obligée" par la France », Le Journal du Dimanche, 22 juin 2011
  18. « Présidentielle : Christine Boutin annonce son ralliement à Nicolas Sarkozy », lemonde.fr, 13 février 2012
  19. Erreur de script.
  20. Erreur de script.
  21. Présidentielle 2012 : Alain Juppé n'est "fermé à rien", 22 juin 2008
  22. Alain Juppé candidat aux primaires UMP de 2012 si… sur lesinfos.com. Mis en ligne le 29 mars 2010, consulté le 16 février 2012
  23. Hervé Morin annoncera sa candidature le 27 novembre sur ladepeche.fr. Mis en ligne le 9 novembre 2011, consulté le 16 février 2012
  24. Présidentielle : Morin officiellement candidat sur leparisien.fr. Mis en ligne le 27 novembre 2011, consulté le 16 février 2012
  25. Hervé Morin retire sa candidature sur lepoint.fr. Mis en ligne le 16 février 2012, consulté le 16 février 2012
  26. « Frédéric Nihous : “Je suis candidat à la présidentielle” », Le Figaro, 16 juin 2011.
  27. « Nihous renonce et soutient Sarkozy », Le Figaro, 22 février 2012.
  28. "La présidentielle est une mascarade de démocratie" sur lemonde.fr. Mis en ligne le 3 octobre 2011, consulté le 16 février 2012

Voir aussi Modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes Modifier

Contributions extérieures au débat public Modifier

Liens externes Modifier

Erreur de script

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard